Voici le scénario secret prévu en cas de décès de la reine Elizabeth II

Le plan porte même un nom: “Operation London Bridge”. Explications.

Voici le scénario secret prévu en cas de décès de la reine Elizabeth II
©AP

Âgée de 95 ans, la reine Elizabeth II conserve une forme remarquable et détient le record du plus long règne de l'histoire du Royaume-Uni (69 ans jusqu'ici!). Mais évidemment, cette vie et ce règne ne seront pas éternels. Le média américain Politico a pu se procurer des détails concernant la note confidentielle qui fait le point sur ce qu'il adviendra à la mort de la souveraine.

Ce plan secret, baptisé "Operation London Bridge", prévoit plusieurs choses. Tout d'abord, c'est le secrétaire privé de la reine qui préviendra le Premier ministre en ces termes: "Le pont de Londres est en panne". Les autres ministres seront ensuite prévenus par e-mail, et dans la foulée, maximum dix minutes après l'annonce officielle de la famille royale, tous les drapeaux des bâtiments gouvernementaux seront mis en berne.

La suite? Le plan prévoit que le Premier ministre et son cabinet rejoignent le cercueil de la Reine puis que le prince Charles réalise une tournée de deuil, partant d'Angleterre mais passant aussi notamment par l'Ecosse, le pays de Galles et l'Irlande du Nord.

Quant aux funérailles, elles se dérouleraient 10 jours exactement après le décès d'Elizabeth II et se tiendraient à l'abbaye de Westminster à Londres.

Comme on le voit, le plan prévoit tout dans le moindre détail. Du plus important au plus insignifiant. Il est ainsi encore question de la foule immense qui envahira probablement les rues de Londres lors du décès de la Reine. C'est d'ailleurs dans ce dernier point qu'il faut trouver l'explication au nom du plan "Operation London Bridge": en effet, le pire scénario prévoit une capitale de Londres "pleine à craquer" et débordée tant sur le plan administratif que sur le plan de la mobilité. Une opération de sécurité, baptisée "Operation London Bridge", est déjà toute prête et connue des services de police, qui seront sur le qui-vive le Jour-J. Il y est notamment question d'éviter un maximum les débordements et des éventuels attaques terroristes.

On le voit: rien n'a été laissé au hasard. On apprend même que le plan a déjà prévu des scénarios si les mesures Covid étaient encore en vigueur...