Britney Spears dénonce "l'enfer" de son quotidien sous tutelle et sa famille sans aucun filtre

La chanteuse, libérée de son père, règle ses comptes.

Britney Spears dénonce "l'enfer" de son quotidien sous tutelle et sa famille sans aucun filtre
©AFP
R.P.

Elle ne se laissera plus faire. Libérée de sa tutelle et d'une emprise aussi bien psychologique que financière, Britney Spears se lâche. Et les photos d'elles dénudées n'étaient qu'une partie de sa renaissance à l'âge de 39 ans.

Prises de sang hebdomadaires

La chanteuse, très active sur Instagram, a partagé une publication cinglante pour remettre les pendules à l'heure avec son entourage. "Je vous suggère, si vous avez un ami qui se trouve dans une maison depuis quatre mois et qui paraît trop petite, sans voiture, sans téléphone, sans porte pour lui laisser une vie privée, qui doit travailler 10 heures par jour, 7 jours sur 7 et doit accepter de faire des prises de sang toutes les semaines… je vous suggère fortement d'aller chercher cet ami et de lui dire de sortir de cet enfer", a-t-elle écrit avec une franchise désarmante ce mercredi 6 octobre. "Si vous êtes comme ma famille qui répond : 'non désolé, tu es sous tutelle…', parce qu'ils pensent vous êtes différente et qu'ils ont donc le droit de vous bousiller la vie !", a-t-elle ajouté.

Si son père Jamie Spears semble être la cible toute trouvée, certains fans de la pop star estiment que sa soeur Jamie Lynn est elle aussi concernée par ce message. Le mouvement #FreeBritney a souligné à plusieurs reprises qu'elle avait gardé un silence assourdissant durant ces années troubles. Britney Spears a également profité de cette publication pour remercier son nouvel avocat, Mathew Rosengart, qui a "changé sa vie".

Sur le même sujet