Mariage princier à Athènes: le premier d’un membre de la famille royale depuis septembre 1964

Le week-end dernier, Athènes a accueilli le premier mariage d’un membre de la famille royale depuis septembre 1964.

Mariage princier à Athènes: le premier d’un membre de la famille royale depuis septembre 1964

Le week-end dernier, Athènes a accueilli le premier mariage d’un membre de la famille royale depuis septembre 1964, à cette date le jeune roi Constantin II qui régnait depuis à peine six mois suite au décès inopiné de son père le roi Paul, épousait en la cathédrale métropolitaine la princesse Anne-Marie de Grèce âgée de 18 ans. La monarchie a été renversée en 1967.

Après des années de bras de fer où le gouvernement socialiste retira à la famille royale de sa nationalité puis expropria ses biens privés dont le domaine de Tatoï, étant au final condamné par la Cour européenne des Droits de l’homme à indemniser l’ex-roi et les siens, les relations sont à présent apaisées.

Le roi Constantin et la reine Anne-Marie ont vendu leur manoir anglais et sont installés entre Athènes et leur propriété de Porto Heli. L’un de leurs enfants, le prince Nicolas, photographe, et son épouse Tatiana vivent aussi dans la capitale grecque. Ils se sont d’ailleurs mariés il y a 11 sur l’île de Spetsès.

Leur cinquième et dernier enfant le prince Philippos (1986), filleul de la princesse Diana, avait fait le choix d’épouser religieusement la millionnaire Nina Flohr en cette même cathédrale métropolitaine. Le mariage civil avait été célébré en décembre 2020 à Saint Moritz en Suisse, patrie de la nouvelle princesse. Nina Flohr est l’héritière de l’empire VisaJets qui comme son nom l’indique propose des jets privés en location.

La veille de la cérémonie, le prince Philippos et la princesse Nina avaient convié famille et amis pour un dîner au bord du lac de Vouliagméni. La mariée portait une création Chanel comme toutes ses tenues pendant ces trois jours de réjouissances.

Samedi à 15 heures, c’est au bras de sa mère la reine Anne Marie vêtue de bleu que le prince Philippos pénétra dans la cathédrale. La foule s’était massée nombreuse sur le parvis pour apercevoir des membres du Gotha. La princesse Nina portait une nouvelle fois une création de la maison Chanel avec une longue traîne. Dans ses cheveux, un diadème en perles et diamants qui était à l’origine une broche de devant de corsage issue de l’écrin de la famille royale danoise et qui a été hérité par la reine Anne Marie.

Parmi les nombreux invités, étaient présents la reine Sophie d’Espagne (née princesse de Grèce), tante de Philippos, venue de Madrid avec sa fille l’infante Elena et sa sœur la princesse Irene de Grèce, la princesse Benedikte de Danemark, tante du marié avec sa fille aînée et son gendre, la princesse Beatrice d’York et son époux Edoardo Mapelli Mozzi. La princesse, maman d’une petite Sienna Elizabeth depuis cinq semaines, affichait une allure radieuse dans une longue robe de Gucci, dress code du mariage. Sa sœur la princesse Eugenie avec son époux Jack Brooksbank étaient aussi de la partie.

Le marié est apparenté à la famille de Hanovre (sa grand-mère paternelle la reine Frederika de Grèce est née princesse de Hanovre) qui était venue en nombre : le prince héritier Ernst August et son épouse Ekaterina, son frère le prince Christian avec son épouse Alessandra de Osma, l’une des plus élégantes invitées, et leur mère la princesse Chantal, première épouse du prince Ernst August senior.

Si la princesse Caroline, actuelle princesse de Hanovre, n’avait pas fait le déplacement, son fils aîné Andrea Casiraghi était à Athènes avec son épouse Tatiana Santo Domingo. En plus des liens familiaux, les jeunes gens se fréquentent à Londres, Saint Moritz et New York tout au long de l’année.

Le soir, impressionnante décoration florale et aux chandelles pour le dîner. Quelques photos seulement ont filtré sur les réseaux sociaux. Dimanche midi, brunch au Yacht Club à Athènes en plus petit comité.

Des cinq enfants du roi Constantin (qui se déplace en fauteuil roulant) et de la reine Anne Marie, il reste désormais comme dernière célibataire la princesse Theodora (1983) qui a dû remettre son mariage avec l’avocat américain Matthew Kumar prévu pour mai dernier sur l’île de Spetsès en raison des normes sanitaires. Aucune nouvelle date n’a pour le moment été annoncée.