La princesse Delphine bientôt dans "Danse avec les Stars"

Delphine de Saxe-Cobourg a décidé de relever le défi pour la bonne cause.

Rédaction et Belga

La princesse Delphine a décidé de participer à la troisième saison de Danse avec les Stars (version flamande), émission diffusée sur la chaîne néerlandophone Play4.

La fille d'Albert II sera accompagnée par son partenaire de danse néerlandais Sander Bos.

Si la princesse a décidé de se lancer dans cette nouvelle aventure, c'est pour venir en aide à l'association "Make a wish", qui aide les enfants malades à réaliser certains de leur rêves.

"Grâce à cette aventure, j'espère attirer encore plus l'attention sur le travail important de la fondation Make-A-Wish et l'influence positive qu'elle a sur les enfants malades et leur famille", a réagi la Princesse. "Je suis consciente que cette aventure sera difficile mentalement et physiquement, mais ce n'est rien comparé aux défis auxquels sont confrontés les enfants malades", confie la princesse. Qui va un peu plus loin auprès de nos confrères de Sudpresse. "J'ai dû y réfléchir longtemps, mais je voulais vraiment soutenir l'excellent travail de la "Make A Wish Foundation". Ils célèbrent la vie en essayant de libérer les pouvoirs de guérison de l'espoir et de l'amour. Pour moi, la danse est aussi une célébration de la vie. Je ne supporte pas de voir des enfants subir des maladies mortelles, passer à côté de leur enfance, et je me sens aussi très mal pour les familles qui doivent traverser ces épreuves. Ces familles doivent vivre dans des hôpitaux et endurer l'angoisse de ne pas savoir si les traitements fonctionneront. En ajoutant à tout cela les complications liées au COVID, ces enfants ont été encore plus isolés et, parfois, une seule personne de leur famille a été autorisée à être avec eux pendant des mois de traitement à l'hôpital. C'est, pour moi, un cauchemar".

"Nous sommes fiers que la princesse Delphine et Danse avec les Stars offrent une scène, au sens propre comme au sens figuré, à Make-A-Wish", a déclaré de son côté la CEO de Make-A-Wish Belgium, Hilde Vander Stichele. "Faire en sorte que les enfants oublient un instant qu'ils sont malades et qu'ils peuvent être des enfants ordinaires, voilà ce à quoi nous nous engageons", conclut-elle.

Il faudra attendre l'automne prochain pour voir la princesse en action.