Fête du Roi ce lundi: Astrid, une absence qui inquiète

Avec de nombreuses absences, la fête du Roi sera bien clairsemée.

La Fête du Roi sera célébrée ce 15 novembre, jour de la Saint Léopold, prénom des deux premiers rois des Belges. La tradition remonte à 1866, un an après la mort de Léopold I. Sous le règne du roi Albert I, elle fut modifiée et décalée au 26 novembre, jour de la Saint Albert mais la mère du roi, la comtesse de Flandre étant décédée à cette date, on en revint à la Saint Léopold.

Le souverain régnant et son épouse ne participent pas aux cérémonies. Cette année, la Cour annonce la présence du roi Albert II, de la reine Paola et du prince Laurent au te-deum en la cathédrale des Saints Michel et Gudule à Bruxelles.

L’après-midi au Palais de la Nation, seuls les anciens souverains seront présents. Le prince Laurent en délicatesse avec les autorités politiques depuis qu’une partie de sa dotation lui avait été retirée, n’y assiste plus. Pas de princesse Claire non plus qui avait pourtant fait une réapparition publique remarquée lors de la remise du prix Terre d’avenir en compagnie de ses beaux-parents.

Il y a en revanche une absence qui inquiète : celle de la princesse Astrid. Âgée de 59 ans, la princesse est au repos depuis septembre dernier suite à une fracture de vertèbre.

La Cour n’a plus donné de nouvelles de l’évolution de la santé de la princesse, ni d’une date de reprise de ses activités officielles telles que les missions économiques.

Avec la princesse héritière Elisabeth et son frère le prince Gabriel qui étudient en Angleterre, la Fête du Roi sera pour le moins clairsemée sur les bancs de la famille royale.