L'ancienne princesse japonaise Mako part vivre à New York avec son mari

L'ancienne princesse japonaise Mako part vivre à New York avec son mari
©AFP

L'ancienne princesse japonaise Mako, déchue de son titre impérial à la suite de son mariage fin octobre avec le roturier Kei Komuro, s'est envolée dimanche avec lui pour New York, où le couple compte s'installer. Sous bonne escorte, les époux ont pris un vol commercial pour New York depuis l'aéroport de Tokyo-Haneda, sans dire un mot aux nombreux journalistes qui étaient présents pour l'occasion.

Mako et Kei Komuro, tous deux âgés de 30 ans, se sont mariés fin octobre à Tokyo, sans les fastueux rites impériaux et en renonçant aussi à une indemnité financière de l'Etat accordée normalement aux femmes quittant la maison impériale: un cas unique dans l'histoire du Japon de l'après-guerre.

Depuis l'annonce de leurs fiançailles en 2017, Mako et Kei Komuro avaient fait l'objet d'une intense couverture médiatique majoritairement négative au Japon, du fait d'un contentieux financier entre la mère de M. Komuro et l'ancien fiancé de celle-ci.

Cette querelle avait fait scandale dans le pays, où un comportement irréprochable est attendu des membres de la famille impériale et de leur entourage.

L'empereur du Japon n'a plus aucun rôle politique depuis l'après-guerre mais demeure une importante figure symbolique de la nation.