"Paris est devenu une poubelle" : Stéphane Bern quitte la capitale française

L'animateur de France Télévisions ne supporte plus d'habiter dans la ville de Paris.

"Paris est devenu une poubelle" : Stéphane Bern quitte la capitale française
©BELGA
M.Ch

Dans un entretien accordé au journal Le Parisien, l'animateur n'a pas caché son désamour pour la capitale française.

"Paris est devenu une poubelle où les gens se débarrassent de tout, n'importe où et n'importe comment. Où est passée la Ville Lumière ?", a débuté Stéphane Bern. L'homme qui habite dans la capitale depuis qu'il a dix ans explique qu'il n'en peut plus.

Le féru d'Histoire aurait décidé de déménager pour le Perche dans un mois. Les raisons sont nombreuses, il est lassé de "la saleté, les trous dans la chaussée, les chantiers permanents, le bruit, et surtout, surtout, la violence", explique-t-il avec désarroi. Il quittera donc son appartement situé dans le quartier Pigalle pour aller vivre à la campagne, dans l'ancien collège royal et militaire de Thiron-Gardais dont il est propriétaire depuis 2013.

L'amoureux du patrimoine est véritablement touché par ce qui arrive à la Ville Lumière. "Les premiers responsables, ce sont d'abord les usagers", explique l'homme de 58 ans qui ne remet pas l'entière responsabilité sur la maire de Paris, Anne Hidalgo. "Ce serait trop facile ! Sa tâche est loin d'être simple, et que je sache, ce n'est pas elle qui salit, et ce n'est pas la faute des éboueurs."

L'animateur qui regrette un véritable enlaidissement de Paris, cible plutôt les adjoints de la maire. "Mon sentiment, c'est que les alliés écolos font du chantage à la maire et qu'on leur passe beaucoup. J'espérais qu'ils deviennent les défenseurs de notre patrimoine urbain et des arbres… Or il n'y a jamais eu autant d'arbres abattus, ni autant de bétonisation."

Il finira même l'entretien avec le tact et la finesse qui le caractérisent. "Chère Anne, réveillez la beauté de cette ville. Restaurez son prestige, son attrait, sa qualité de vie".