"Laissez-la tranquille": Albert de Monaco s'entretient avec Stéphane Bern et voit rouge

Le prince a envoyé balader les rumeurs qui entourent son épouse.

"Laissez-la tranquille": Albert de Monaco s'entretient avec Stéphane Bern et voit rouge
©AFP
R.P.

Trop, c'est trop. Nous l'écrivions ce 23 novembre, les rumeurs vont bon train concernant Charlène de Monaco. À deux doigts de la mort selon la presse américaine, aidée par un milliardaire russe selon celle de Grande-Bretagne... la princesse de 43 ans alimente malgré elle toutes sortes de spéculations depuis son retour express en Principauté. Albert II a tenu à remettre les pendules à l'heure à l'occasion d'une entrevue avec Stéphane Bern dans Paris Match.

"Chacun y est allé de sa petite théorie et de son petit commentaire. (...) Charlène a besoin de calme, de repos, de tranquillité et d'apaisement. Il faut que tout le monde comprenne ça", a-t-il confié à l'animateur français avec une pointe d'agacement. "Je le dis gentiment : laissez-la tranquille, laissez-nous tranquilles pendant quelque temps", a-t-il souligné avec poigne avant de livrer de nouveau sa vérité.

"La princesse ne souffre d'
aucune maladie grave ou incurable. Ce n'est pas davantage un problème de couple. Notre couple n'est absolument pas en danger, je veux être clair sur ce point. C'est la conséquence de toutes les opérations qu'elle a subies depuis quelques mois. Là aussi, je dois rétablir la vérité : il n'y a eu aucune opération de chirurgie esthétique ; c'étaient uniquement des problèmes dentaires, de cloison nasale et de sinus", a-t-il martelé dans le magazine.

Charlène de Monaco, que l'on dit épuisée physiquement et mentalement, est toujours prise en charge dans un établissement privé tenu secret.