Muriel Robin se confie sur sa tentative de suicide

Elle était l'invitée du "Portrait" de "Sept à huit". Muriel Robin a levé quelques secrets de famille et a évoqué sa tentative de suicide.

Muriel Robin se confie sur sa tentative de suicide
©REPORTERS

C'est une Muriel Robin très émue qui s'est confiée dans l'émission "Sept à huit", sur TF1. L'actrice et humoriste, qui a prouvé ces dernières années qu'elle était aussi parfaite dans les rôles les plus graves, a remonté le temps pour évoquer sa tentative de suicide, alors qu'elle accompagnait sa mère en fin de vie. "Je veux être avec elle. Je l'aime. Je veux qu'elle ait la possibilité de m'aimer aussi, parce qu'on s'est un peu loupées. Ma mère était un petit peu dure, elle est devenue douce. Et elle est devenue tactile", explique-t-elle.

A l'époque, Muriel Robin a décidé de se retirer de la scène et de s'accorder du temps, mettant sa carrière en suspens durant un an. C'est qu'elle voulait retrouver cette femme dont elle dit qu'elle était plutôt dure, durant son enfance, mais que l'âge avait rendu plus douce. "Ça aurait pu être comme ça tout le temps, mais ça arrivait là. Et ça allait partir parce que je savais qu'elle allait mourir. Donc évidemment que je suis restée collée à elle. Une fois elle m'a dit 'Ma chérie'. Et 'Je t'aime', elle me l'a dit deux fois."

Alors, à la veille du décès de sa mère, Muriel Robin décide de mettre fin à ses jours. Elle dit "Je veux mourir avec elle. [...] Ça n'a pas marché".

Plus loin dans l'interview, c'est un autre secret qu'elle évoque, et qu'elle ne découvrira que plus tard: celui qu'elle avait toujours considéré comme son père ne l'était pas. A l'épqoue, l'actrice venait de finir la rédaction d'un livre. Alors qu'elle arrivait au bout de son récit, la personne avec laquelle elle travaillait lui a dit "'On va aller voir la meilleure amie de ta maman', qui est toujours vivante, Juliette. Elle me dit que mon père n'est pas mon père. Elle me dit qui est mon père" C'est ainsi qu'elle découvre que son véritable géniteur était un homme qu'elle connaissait et appréciait. "Et, je vois très bien qui c'est. Puisque c'était des personnes qui faisaient les marchés, mes parents faisaient les marchés quand j'étais gamine et ils faisaient les marchés à côté. Donc, je vois très bien qui ils étaient. J'aimais beaucoup cet homme d'ailleurs", a-t-elle précisé.