Chris Rock et les Smith: ce qui se cache derrière ce contentieux qui ne date pas d’hier

S’il n’a pas la carrure internationale de son gifleur Will Smith, Chris Rock, 57 ans, n’en reste pas moins l’un des comédiens les plus appréciés aux States.

Qualifié par le prestigeux Times d'"homme le plus drôle des USA", il s'est distingué sur scène comme à la télé ou au cinéma. Proche des Red Hot Chili Peppers, son modèle fut Eddie Murphy.

Surtout, Chris Rock n’en est pas à son premier accrochage avec la tribu Smith. Le contentieux remonte en réalité à 2016 : à l’époque, aux Oscars déjà, Rock avait ironisé sur l’absence de Jada Pinkett-Smith, qui avait boycotté la cérémonie, qu’elle n’était pas loin de qualifier de raciste.

"Aux Oscars, les personnes de couleur sont toujours les bienvenues pour remettre des prix… ou même divertir. Mais nous sommes rarement reconnus pour nos réalisations artistiques. Peut-être devrions-nous nous abstenir d'y participer ?", avait alors déclaré l'actrice de Matrix, proche de feu Tupac Shakur.

"Jada devient folle", avait alors déclaré Chris Rock en ouverture de la cérémonie des Oscars. "Elle assure ne pas vouloir venir pour protester. Mais Jada boycottant les Oscars, c'est comme si moi je boycottais la culotte de Rihanna : je ne suis juste pas invité." Will Smith ruminait cette vanne depuis six ans, donc.