“Will Smith nous a tous frappés”: la mère de Chris Rock sort du silence sur la gifle des Oscars

Rosalie Rock revient sur l'incident qui a choqué la planète il y a deux mois et tacle la star. "Ça me fait du mal qu’il ne se soit jamais excusé de vive voix".

“Will Smith nous a tous frappés”: la mère de Chris Rock sort du silence sur la gifle des Oscars
©AFP
Pierre-Yves Paque

La scène a fait couler beaucoup d’encre depuis le 28 mars dernier… En pleine 94e cérémonie des Oscars, Will Smith est monté sur scène pour gifler violemment l’humoriste Chris Rock suite à sa blague sur le crâne rasé de Jada Pinkett Smith, la femme de la star américaine. L’acteur, banni pendant 10 ans de la cérémonie, avait démissionné de l’Académie. Aujourd’hui, son mariage bat de l’aile (on parle de divorce et il serait parti en retraite en Inde pour se calmer) et tous ses projets professionnels le lâchent au fur et à mesure.

Plus d’un mois après les faits, la mère de Chris Rock revient enfin sur cet incident sur la chaîne américaine WIS. Dans cette interview, Rosalie Rock admet qu’au début, elle pensait que la gifle avait été mise en scène. Mais lorsque Will Smith a commencé à crier des “obscénités” à son fils, elle a compris que quelque chose de grave se passait. “Quand Will a frappé Chris, il nous a tous frappés”, a-t-elle déclaré sur WIS-TV. “Quand vous blessez mon enfant, vous me blessez aussi.” Rosalie Rock poursuit. “Je n’ai aucune idée de ce que je pourrais dire, à part : ‘Mais à quoi tu pensais ? Tellement de choses auraient pu se passer. Chris aurait pu faire un pas en arrière et tomber. Tu aurais pu te faire sortir de la cérémonie en menottes. Tu n’as pas réagi au départ. Tu as réagi parce que ta femme t’a jeté un regard’.” Si Will Smith s’est excusé sur les réseaux sociaux, cela ne suffit pas aux yeux de la maman de l’humoriste américain. “Si tu t’excuses, tu le fais de vive voix, pas sur les réseaux sociaux avec un mot rédigé par ton équipe. Ça me fait du mal qu’il ne se soit jamais excusé en personne”, conclut celle qui estime toutefois que l’Académie des Oscars ne doit pas retirer le prix décerné à l’acteur de La méthode Williams.

Sur le même sujet