Le prince Charles se rendra au Canada en mai et rendra hommage aux enfants autochtones

Le prince Charles, héritier de la couronne britannique, et son épouse Camilla se rendront au Canada mi-mai à l'occasion des célébrations du jubilé de la reine, où ils se recueilleront en hommage aux pensionnaires d'origine indigène morts des suites de maltraitance dans des écoles.

Le prince Charles se rendra au Canada en mai et rendra hommage aux enfants autochtones
©AP

Quelques heures après avoir atterri outre-Atlantique le 17 mai, le couple princier assistera à "un moment solennel de réflexion et de prières" dans un jardin dédié aux jeunes victimes, en présence de membres de la communauté indigène, ont indiqué mardi les services du couple à Clarence House.

L'année dernière, l'Eglise catholique du Canada a dû présenter des excuses officielles aux peuples autochtones après la découverte de plus d'un millier de tombes près d'anciens pensionnats, remettant en lumière une page sombre de l'histoire canadienne et la politique d'assimilation forcée des Premières Nations.

Entre la fin du XIXe siècle et les années 1990, quelque 150.000 enfants autochtones ont été enrôlés de force dans 139 pensionnats à travers le Canada. Nombre d'entre eux ont été soumis à des mauvais traitements ou des abus sexuels, et plus de 4.000 y ont trouvé la mort, selon une commission d'enquête qui avait conclu à un véritable "génocide culturel".

Le pape François a présenté début avril des "excuses" historiques pour le drame et exprimé son souhait de se rendre dans le pays fin juillet.

En septembre 2021, la reine Elizabeth, chef de l'Etat canadien membre du Commonwealth, avait reconnu "l'histoire douloureuse qu'a subie le peuple indigène dans les pensionnats au Canada" ainsi que "le travail qu'il restait à faire pour construire une société inclusive".

Lors de leur visite de trois jours à l'occasion des festivités du jubilé marquant les 70 ans du règne d'Elizabeth II, Charles, 73 ans, et Camilla, 74 ans, rencontreront également des membres de la diaspora ukrainienne établis au Canada.

La famille royale multiplie les déplacements à l'étranger à l'approche du jubilé de platine de la reine, célébré pendant quatre jours en juin, non sans essuyer des critiques.

Le mois dernier, la visite du prince William aux Caraïbes avait donné lieu à une confrontation difficile, le prince et son épouse ayant été appelés à s'excuser pour le passé esclavagiste du Royaume-Uni.

Sur le même sujet