Accusé de viol par deux jeunes fans, Jean-Luc Lahaye vient d'être remis en liberté

Une remise en liberté qui se fait sous conditions.

La Rédaction
Accusé de viol par deux jeunes fans, Jean-Luc Lahaye vient d'être remis en liberté
©BELGA

Mis en examen pour viol, Jean-Luc Lahaye vient de quitter le quartier VIP de la prison de la Santé dans le 14e arrondissent de Paris. Le chanteur est accusé de "viols et agressions sexuelles sur mineures de 15 ans" ainsi que "corruption de mineures". Il était placé en détention provisoire depuis le 5 novembre dernier, mais vient d'être relâché ce mardi 24 mai. Selon les informations du Parisien, la chambre de l’instruction de Paris a ordonné sa remise en liberté sous contrôle judiciaire après un appel formé par ses avocats, Mes David Apelbaum et Julia Minkowki. Cette demande de remise en liberté avait dans un premier temps était refusée par les juges d'instruction avant d'être validée par la cour d'appel de Paris.

Jean-Luc Lahaye aura au total passé six mois dans l'aile de la prison réservée aux personnes "vulnérables", notamment en raison de sa médiatisation ou de sa profession. Il avait été interpelé en automne dernier après que deux anciennes fans adolescentes aient déposé plainte contre lui. Les deux jeunes filles, qui lors des faits n'avaient que 15 et 18 ans, accusent le chanteur d'avoir usé de sa notoriété pour obtenir des relation sexuelles d'une grande brutalité entre août 2013 et avril 2015 pour la première, et en mai 2016 et février 2018 pour la seconde.

De son côté, Jean-Luc Lahaye a nié en bloc toute relation sexuelle violente ou imposée. Selon lui, les rapports étaient complètement consentis et il accuse les jeunes femmes de vouloir lui nuire après avoir été déçues sentimentalement. "Est-ce une vengeance ? Est-ce que c'est quelque chose de plus caché, qui serait quelque chose de moins avouable, qui serait finalement pécuniaire, pour obtenir des condamnations et amendes. (…) Peut-être parce que je suis bien dans ma vie avec Paola (NDLR sa nouvelle compagne), depuis cinq ans. Peut-être est-ce une faute pour elles le fait d'être heureux avec Paola", avait-il déclaré lors de son premier interrogatoire.

L'enquête avait récemment pris une nouvelle tournure. De fait, de nouveaux éléments apportés par les avocats du chanteur seraient venus affaiblir les accusations des plaignantes. Dans un même temps, les juges d'instruction, ont mis en examen deux nouvelles personnes: la fille aînées du chanteur, Margaux Lahaye, pour subornation de témoins, ainsi que la mère de la seconde plaignante pour non dénonciation de crime. La mère de la première plaignante devait elle aussi être mise en examen, mais son interrogatoire a été reporté en raison de son état psychologique fragile.