"Elle ne peut absolument pas payer": comment Amber Heard pourrait gérer son énorme dette envers Johnny Depp

Plusieurs options se présentent à l'actrice.

R.P.
"Elle ne peut absolument pas payer": comment Amber Heard pourrait gérer son énorme dette envers Johnny Depp
©AFP

"Diabolisée".

C'est le qualificatif choisi par l'avocate Elaine Bredefoht pour désigner Amber Heard, sa cliente, à la suite du verdict. Mais l'actrice de 36 ans n'a pas seulement perdu la bataille de l'opinion publique, et elle doit désormais 10,5 millions d'euros de dommages-intérêts à Johnny Depp. Une somme qu'elle ne serait pas en mesure de verser à son ex-mari.

La fortune cumulée de l'Américaine serait de 8 millions de dollars, mais certaines sources affirment qu'elle s'élèverait en réalité à 2,5 millions de dollars. On parle donc d'un important coup dur financier, alors que l'actrice risque de voir sa carrière dérailler. Première option d'Amber Heard ? Faire appel, tout simplement. Ce levier juridique lui permettrait de réduire le montant choisi par le jury composé de cinq hommes et deux femmes. À ce jour, un appel n'a pas été demandé par ses équipes. Pour rappel, la native d'Austin a déjà dépensé près de 6 millions de dollars en frais de justice.

BFMTV rapporte qu'une saisie sur salaire pourrait être mise en place. Une petite somme serait donc prélevée sur les cachets actuels et futurs de l'actrice au et à mesure, soulignent des experts interrogés par la chaîne CBS. Déclarer faillite n'est toutefois pas une option pour l'ancienne épouse de Johnny Depp, puisque la justice américaine empêche ce genre de tour de passe-passe. Dernière option : s'asseoir à la table des négociations avec son ex. Un scénario plus qu'improbable au vu du déroulé du plus corrosif des procès hollywoodiens.

Amber Heard s'est dite "dévastée" après l'annonce du verdict.