La princesse Märtha Louise et son futur mari victimes de comportements racistes

Les futurs mariés se sont confiés à coeur ouvert.

R.P.
La princesse Märtha Louise et son futur mari victimes de comportements racistes
©AFP

Le 7 juin, Märtha Louise de Norvège officialisait ses fiançailles avec Durek Verrett avec une joie communicative. Peu après, la princesse de 50 ans et le chaman américain de 47 ans ont profité d'un live Instagram d'une heure pour révéler que leur union était loin d'être un conte de fées.

Couple "historique"

Le gourou hollywoodien a ainsi souligné qu'il a reçu un accueil teinté de racisme lors de son arrivée dans la famille royale scandinave. "Ils ne veulent pas avoir un homme noir dans la famille royale, car il n'y en a jamais eu dans l'histoire des monarchies européennes, donc c'est une chose énorme", a-t-il estimé sur le réseau social le 10 juin. "Qu'une princesse choisisse un homme de couleur… Ça n'a jamais été fait dans l'Histoire", a-t-il ajouté.

La princesse a partagé cet amer constat. "J'ai vu des gens me parler très gentiment puis se retourner vers Durek et être vraiment horribles, comme ne pas lui toucher la main", a déploré la Norvégienne. Durek Verrett regrette que l'acceptation de l'autre soit bien souvent de façade. "Les gens ne veulent pas des Bridgerton, ils veulent les regarder à la télévision, mais ils ne veulent pas des vrais Bridgerton, c'est-à-dire nous", a-t-il déploré en faisant en référence à la série à succès signée Netflix. "Ils ne comprennent pas que notre monde ne peut pas rester le même et que nous devons évoluer", a-t-il conclu, appelant à la tolérance.