Clara Luciani critiquée après ses exigences "démesurées" à un festival: "Comment comprendre un verrouillage pareil?"

Clara Luciani est critiquée mais est soutenue par son public.

Rédaction
Clara Luciani critiquée après ses exigences "démesurées" à un festival: "Comment comprendre un verrouillage pareil?"
©AFP

Très proche de son public, Clara Luciani fait face à une vive polémique. En cause: les exigences de la chanteuse en termes d'images. Ce qu'a dénoncé Clément Avarguès, journaliste et directeur de Nice-Presse. La star était présente au Nice Jazz Festival et a souhaité "verrouiller" sa communication selon le journaliste.

Dans un article, Clément Avarguès a fermement critiqué les choix de Clara Luciani. Comme sur Twitter d'ailleurs: "Au Nice Jazz Festival, le staff de Clara Luciani a refusé les interviews de quasi toute la presse locale. Elle veut choisir à la place des médias les photos du concert et se réserve de les faire retirer des sites d'infos. Mais de quel droit? Comment comprendre un verrouillage pareil?", a-t-il partagé.

Il a ensuite posté une photo du contrat avec la légende suivante: "'Obligation de retrait': spoiler cher label, on s'en fout complètement."

Face à ce coup de gueule, plusieurs internautes ont vivement défendu l'artiste. "Cher Clément, une artiste à le droit de choisir à quelle presse elle s'adresse", explique l'un d'entre eux. "Il y a un truc qui porte un nom: le droit à l'image. Donc il n'y a rien de choquant à vouloir contrôler ce qui sort dans la presse et c'est loin d'être la seule artiste !", explique un autre. Ce à quoi le journaliste a répondu: "La loi ne leur donne aucune prérogative de ce type surtout dans un festival organisé par une mairie je pense. Évidemment nous ne respecterons pas du tout leur demande de validation avant publication. Et puis quoi encore?"

Face à cette polémique, Clara Luciani et son équipe n'ont pas encore répondu. Mais ses fans semblent la soutenir malgré les critiques. En juin, elle avait déjà donné une explication à propos des photos qu'elle refusait parfois à ses fans. "Ça fait longtemps que je voulais éclaircir un sujet avec vous… Je n'aime pas les photos pour la simple et bonne raison que je n'aime pas tellement ma gueule, que je suis timide et que je ne suis pas à l'aise avec l'idée d'être tout le temps confrontée à mon image", a confié l'interprète de La Grenade. "Vous me direz que j'ai choisi le mauvais métier et à la fois non car je suis chanteuse et pas mannequin."

De quoi expliquer pourquoi la star verrouille autant son image.