Yann Moix à propos de son hommage à Charlotte Valandray : "Je ne retirai pas un mot, une ligne, un point-virgule, une virgule de cet hommage"

Yann Moix est revenu sur les critiques émises par la famille de Charlotte Valandray à propos de son hommage envers l'actrice décédée il y a quelques semaines.

La Rédaction
Yann Moix à propos de son hommage à Charlotte Valandray : "Je ne retirai pas un mot, une ligne, un point-virgule, une virgule de cet hommage"
©AFP

Dans le dernier numéro de Paris Match, l'écrivain Yann Moix a raconté son histoire avec l'actrice Charlotte Valandrey, décédée le 13 juillet dernier. Au fil des trois pages qui lui sont concacrées, le réalisateur du film Podium évoque ainsi la relation qu'il entretenait avec l'actrice à qui il a voulu rendre hommage.

Cet hommage a toutefois été très mal perçu par la famille de la défunte qui avait publié un communiqué sur la page Instagram de l'actrice (supprimé depuis) en indiquant notamment que Yann Moix n'avait jamais été présent pour Charlotte Valandray lorsqu'elle avait besoin de lui.

Ce vendredi, l'ancien trublion de Laurent Ruquier dans l'émission "On n'est pas couché" a décidé de répondre aux attaques de la famille auprès de Paris Match à nouveau. "La complicité que j'ai eue avec elle était d'autant plus profonde, inestimable et précieuse qu'elle a toujours été clandestine", débute-t-il. Il assure ensuite qu'il entretenait avec l'actrice "un rapport que personne ne peut comprendre et que personne ne peut enlever".

"Ce que j’ai à dire est très simple : il faudrait être naïf pour croire qu’un être se distribue de la même manière auprès de tous les interlocuteurs, des êtres humains qu’il croise sur son chemin au cours de son existence".

Yann Moix affirme toutefois comprendre "la douleur infiniment respectable des parents" mais il assure toutefois qu'il ne présentera pas d'excuse et gardera en mémoire l'apport de l'actrice dans sa vie, elle qui lui a appris "à devenir un homme". "Je ne retirai pas un mot, une ligne, un point-virgule, une virgule de cet hommage". "J’ai fait pour Charlotte des choses que mes amis les plus proches ne savent pas, n’ont pas à savoir et ne sauront jamais", indique-t-il.

Pour conclure, le réalisateur assure respecter la vie de cette famille et leur demande de respecter aussi la sienne.