"J'ai de la chance d'être en vie": Ashton Kutcher raconte comment une maladie rare lui a presque fait perdre tous ses sens

Après un long calvaire, Ahston Kutcher est enfin sorti du secret pour se confier sur la maladie rare dont il a été atteint.

"J'ai de la chance d'être en vie": Ashton Kutcher raconte comment une maladie rare lui a presque fait perdre tous ses sens
©Shutterstock

Il y a deux ans, Ashton Kutcher a été atteint d'une maladie auto-immune rare : la vascularite. Celle-ci la progressivement altéré sa motricité, son ouïe ainsi que sa vision. Après avoir lutté contre sa maladie, l'acteur s'estime aujourd'hui «chanceux d'être en vie».

C'est lors d'un épisode de l'émission «Running wild with Bear Grylls : The Challenge», diffusé le 8 août sur la chaîne National Geographic, qu'Ashton Kutcher s'est confié au célèbre aventurier Bear Grylls.

Alors que les deux hommes parcouraient la forêt, Ashton Kutcher s'explique: «Il y a deux ans, j'ai eu cette forme bizarre et très rare de vasculite. J'ai perdu la vue, l'ouïe et tout mon équilibre. Il m'a fallu environ un an pour tout reconstruire», ajoute-t-il.
Selon le National Institutes of Health, la vascularite survient lorsque le système immunitaire attaque les veines et les artères. L'inflammation qui en résulte rétrécit ces vaisseaux sanguins et limite la circulation du sang, voire l'interrompt complètement, ce qui peut provoquer des lésions aux organes ou créer des anévrismes. Selon la gravité de l'inflammation, le pronostic vital peut être engagé.

Pendant un an, l'acteur s'est battu pour «reconstruire chaque sens». Il explique au présentateur la peur qu'il a ressentie : « Je ne savais pas si je pourrais un jour revoir, je ne savais pas si je pourrais entendre à nouveau, je ne savais pas si je pourrais remarcher ». Ashton Kutcher a réalisé que «on commence vraiment à apprécier les choses lorsqu'elles disparaissent».

L’acteur de Ghostbusters, Harold Ramis, a été emporté par cette maladie en 2014, à 69 ans.