Selah Sue: "C’est le plus douloureux message que j’ai jamais écrit"

La chanteuse confie sur les réseaux sociaux être retombée en enfer.

Selah Sue: "C’est le plus douloureux message que j’ai jamais écrit"

Elle ne l'a jamais caché, Selah Sue compose depuis son adolescence avec des problèmes dits de santé mentale : dépression, etc. Des troubles qu'elle soigne avec des cachets (pills, en anglais), situation qu'elle évoque explicitement sur son album Persona sorti en mars denier.

Si à l’époque de la sortie de ce disque, la Louvaniste affichait un grand sourire, les choses ont semble-t-il changé depuis. Ces pilules à prendre dont elle pensait enfin s’être débarrassée se rappellent à son mauvais souvenir. Après avoir tenté de vivre sans à quatre reprises depuis ses 14 ans, elle avait promis de dire à ceux qui vivent la même chose qu’elle si elle parvenait à en être définitivement quitte.

"Les premiers mois sans antidépresseurs ont été magnifiques, écrit-elle. […] J'étais plus forte que jamais. Six mois plus tard, sans crier gare et sans raison, tout s'est à nouveau obscurci. Je me suis réveillée avec une peur inexplicable. J'ai été catapultée du paradis en enfer en quelques semaines. Au début, j'ai pu le supporter […] mais c'est rapidement devenu trop lourd, trop envahissant." Et elle explique : "Malheureusement, pour un certain nombre de personnes, il n'y a rien que l'on puisse faire. Reprendre des antidépresseurs était ma seule option. Une fois de plus, comme lorsque j'avais 14 ans. J'ai le sentiment que cela me sauve la vie."