La reine Maxima a fait sa rentrée en accueillant les nouveaux étudiants à l'université

Certains étudiantes et étudiants ont eu la surprise de pouvoir discuter avec la reine.

J.F.
La reine Maxima a fait sa rentrée en accueillant les nouveaux étudiants à l'université
©anp/afp

De retour de vacances en Grèce, la reine Maxima a officiellement repris ses engagements publics. Pour sa première sortie officielle, la reine des Pays-Bas a rendu visite mercredi à Delft aux nouveaux étudiants à l'université, en sa qualité de présidente d'honneur de la fondation Mind Us, qui oeuvre pour la santé mentale des jeunes.

Accompagnée du ministre de l'Education, la reine a donc participé à la semaine d'accueil (OWee) organisée pour les nouveaux étudiants de l'Université de Delft, de la Hogeschool in Holland et de l'Université de La Haye. Ces quelques jours avant la rentrée officielle servent généralement aux nouveaux étudiants à mieux connaître la ville et à se familiariser à toutes les activités proposées pour les intégrer au maximum. C'était donc l'endroit parfait pour discuter de santé mentale avec certains jeunes.

La reine Maxima a fait sa rentrée en accueillant les nouveaux étudiants à l'université
©anp/afp

"La reine Máxima et le ministre Robbert Dijkgraaf ont parlé aux étudiants de la pression de la performance, du stress et de la solitude", résume le communiqué de presse du Palais. "Ensuite, la reine Máxima et le ministre Dijkgraaf se sont entretenus avec divers étudiants des initiatives qu'ils ont mises en place pour le bien-être mental. Enfin, divers intervenants ont discuté de leur rôle et de la responsabilité de chacun pour promouvoir la santé mentale des élèves. Cela comprenait un étudiant psychologue, un conseiller d'étude, un enseignant et divers chercheurs."

En sa qualité de présidente d'honneur de la fondation Mind Us, la reine Maxima était déjà intervenue dans plusieurs établissements primaires et secondaires afin de parler de santé mentale.

La reine Maxima a fait sa rentrée en accueillant les nouveaux étudiants à l'université
©anp/afp