Vincent Lindon pousse un coup de gueule contre le Mondial au Qatar et lance un appel aux stars du ballon rond

L'acteur boycottera la prochaine Coupe du monde.

Vincent Lindon pousse un coup de gueule contre le Mondial au Qatar et lance un appel aux stars du ballon rond
©France 5

Invité sur le plateau de l'émission "C à vous" sur France 5, Vincent Lindon a été interrogé sur le prochain Mondial qui se disputera durant l'hiver au Qatar. Et le moins que l'on puisse écrire, c'est que l'acteur est furieux.

"On est dans un asile géant, c'est incroyable", a-t-il ainsi déclaré. "La même année, il y a des Jeux [olympiques, ndlr] d'hiver dans un pays où il n'y a pas de neige, et des Jeux d'été [l'acteur parle en réalité de la prochaine Coupe du monde, ndlr] dans un pays où il fait 60 degrés à l'ombre et où ils ont construit 10, 12 stades réfrigérés. C'est non seulement une aberration climatique mais une aberration écologique. Et en plus, il y a un non-respect de l'idéologie des droits de l'homme."

Pour Vincent Lindon, les stars du ballon rond ont des responsabilités à prendre par rapport à cet événement. A ce sujet, il déclare: "J'adorerais me transformer en un grand footballeur et faire une conférence de presse, pour dire 'Voilà, j'ai eu X fois le Ballon d'Or, je suis extrêmement demandé, je gagne beaucoup beaucoup d'argent, j'ai pris la décision personnelle de ne pas aller au Mondial. Sans prévenir mon entraîneur ni mon pays, c'est ma décision d'hier soir. Messieurs, mesdames'. Et là je me lève et quitte la conférence de presse." Pour l'acteur, ce genre d'annonce d'un grand joueur entraînerait d'ailleurs une prise de conscience chez les autres footballeurs. "Ca ne peut venir que des joueurs, ça ne peut pas venir d'un Etat", explique encore Vincent Lindon.

L'acteur a d'ailleurs pris une décision radicale: il boycottera la compétition et ne regardera aucun match. "Comme j'aime bien dormir tranquille et avoir un sommeil où je me dis que je n'ai pas encore trop de choses à me reprocher, je ne regarderai pas la Coupe du monde", a-t-il assuré.

Partagé sur les réseaux sociaux, son coup de gueule a fait le buzz et a été largement relayé.