De nouvelles accusations contre le Youtubeur Léo Grasset, alias “Dirty Biology” : une plainte pour viol a été déposée

Suite à une première enquête, Médiapart dévoile cinq nouveaux témoignages de femmes accusant le vidéaste de comportements inappropriés.

Léo Grasset, alias Dirty Biology sur Youtube, est à nouveau accusé de comportement inapproprié (capture youtube)
Léo Grasset, alias Dirty Biology sur Youtube, est à nouveau accusé de comportement inapproprié (capture youtube) ©D.R

Les premières révélations avaient fait l’effet d’un coup de tonnerre dans l’univers Youtube, aujourd’hui l’affaire dépasse les frontières de la plateforme. Selon les informations de Médiapart, une étudiante a déposé plainte pour viol à Paris contre le Youtubeur Léo Grasset, alias Dirty Biology, et une enquête préliminaire a été ouverte. Le vulgarisateur scientifique était déjà visé par une enquête préliminaire pour harcèlement sexuel.

Fin juin dernier, le média d’investigation avait sorti une enquête dans laquelle il relayait les témoignages glaçants de plusieurs femmes vidéastes, accusant le Youtubeur de violences psychologiques et sexuelles et de comportements inappropriés. L’une d’elles, qui avait préféré resté anonyme, l’accusait aussi de viol. Léo Grasset avait démenti ces accusations.

Suite à cette publication Médiapart a reçu plusieurs autres récits de jeunes femmes. Cette fois, aucune d’elle, ne fait partie de la communauté de la vulgarisation scientifique ou n’est active sur Youtube. Ces cinq nouveaux témoignages font état de “problèmes de respect du consentement”, mais également d’”emprise”. Encore une fois, le vidéaste a démenti ces allégations auprès de Médipart.