Oman, le sultanat ami de la Belgique

Le retour au pays d’Olivier Vandecasteele, retenu pendant 455 jours dans les geôles iraniennes, a mis les projecteurs sur le sultanat d’Oman qui a joué les intermédiaires entre l’Iran et la Belgique.

Régine Salens
King Philippe - Filip of Belgium and Sultan of Oman Haitham bin Tariq Al Said pictured during the Farewell His Majesty The King and His Majesty The Sultan during a diplomatic meeting at the Al Alam Palace in Muscat, Oman on Thursday 03 February 2022, day two of an official visit of the Belgian Royals to the Sultanate of Oman and United Arab Emirates. BELGA PHOTO ERIC LALMAND
©belga

Moins connu que le Qatar, Abou Dabi ou Dubaï, Oman a joué à plusieurs reprises un rôle clé sur le plan diplomatique dans la région du golfe Persique. Le roi Philippe a d’ailleurs téléphoné au sultan Haïtham ben Tariq pour le remercier de son entremise dans le dossier.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...