On pensait les relations entre Brad Pitt et Angelia Jolie enfin aplanies, mais un revirement de situation sent déjà le souffre. L'actrice de 45 ans aurait réclamé que le juge en charge de leur divorce soit récusé pour conflit d’intérêts : elle dénonce une "relation d’affaires" entre celui-ci et son ex-mari qui n’aurait pas été divulguée. Aujourd'hui, la star de Maléfique exige tout simplement que le juge John W. Ouderkirk soit retiré du dossier, déposé en 2016, par manque de transparence.

Une sortie musclée qui a eu le don d'énerver le clan Brad Pitt. Ses avocats qualifient cette attaque de "stratagème tactique " dont le but premier est de jouer la montre. Leur théorie ? Angelia Jolie veut retarder la bataille qui concerne la garde de leurs quatre enfants, prévue en octobre dans les tribunaux. "Malheureusement, les personnes les plus touchées par le stratagème tactique transparent d’Angelina Jolie sont les propres enfants des parties, qui continuent d’être privés d’une résolution finale à ces questions de garde", lit-on dans le rapport épluché par le Daily Mail.