Elle a fait le déplacement à Paris pour assister au vernissage d’une exposition de la célèbre photographe belge Régine Mahaux.

Cette semaine, la princesse Astrid de Belgique avait fait le déplacement jusqu’à Paris pour assister au vernissage d’une exposition de la célèbre photographe belge Régine Mahaux.

L’événement avait lieu dans le très réputé hôtel Raphaël situé à proximité immédiate de l’Arc de Triomphe. Un établissement hôtelier très feutré qui est géré depuis quatre générations par la même famille.

On reconnaît la patte de Régine Mahaux au premier coup d’œil. Les décors sont extrêmement étudiés et soignés, les personnalités immortalisées, le sont dans des attitudes qui cassent les codes habituels mais en conservant toujours cette touche glamour indispensable.

La photographe a ainsi été choisie ni plus ni moins que par la First Lady Melania Trump pour un portrait officiel. Elle avait côtoyé le couple Trump avant la Maison Blanche et avait réalisé une série de clichés dans leur appartement de la Trump Tower.

La princesse Esmeralda de Belgique avec un blouson en cuir, le prince Emanuele Filiberto de Savoie avec son épouse l’actrice Clotilde Courau et leurs filles les princesses Vittoria et Luisa au bord du lac Léman, des actrices françaises, américaines, des joueurs de tennis,… autant de personnalités dans l’appareil de Régine Mahaux.

La princesse Astrid de Belgique qui assistait à ce vernissage en compagnie de l’ambassadeur de Belgique à Paris François Kerchove d’Exaerde, a déjà fait appel par le passé à Régine Mahaux. Des clichés toujours très élégants mais qui sortaient du moule des portraits officiels classiques de la Cour. On y voyait la princesse coiffée du diadème de diamants de sa belle-mère l’archiduchesse Margherita d’Autriche-Este ou avec une blouse en jean.

Pour ses 35 ans de mariage, la princesse et son époux le prince Lorenz avaient à nouveau fait confiance à la photographe. Un reportage qui a ensuite été diffusé par le magazine Point de Vue et l’une des rares occasions de voir la princesse avec ses enfants et sa petite-fille Anna Astrid (le reportage a eu lieu avant la naissance de son deuxième petit-enfant Maximilian) dans leur résidence de la villa Schonenberg sur le domaine de Laeken.