Une année mémorable à plus d'un titre. Le 29 décembre dernier, à l'occasion de son 25e anniversaire, Kako, fille du prince héritier du Japon Fumihito et de Kiko, savait qu'une année difficile lui tendait les bras. En effet, l'année 2020 devait marquer le début de ses fonctions officielles en tant que membre actif de la famille impériale japonaise pour devenir Princesse avec un grand P à l'instar de sa grande soeur Kako, 29 ans. Mais son quart de siècle a évidemment été fortement chamboulé par la pandémie de Covid-19.

C'est donc à distance et grâce au télétravail que Kako a peaufiné son apprentissage dans sa résidence de Tokyo. Comme le souligne le Japan Times, celle qui a étudié la psychologie à l'International Christian University de la capitale nippone a reçu quelque vingt-neuf "briefings" lors de l'année écoulée et a échangé avec des experts avec une curiosité de tous les instants. En novembre, elle participait notamment à la cérémonie qui consacrait officiellement son père, 55 ans, en tant que prince héritier du Japon.

© afp