People La chanteuse est revenue sur les accusations de viol dont fait l'objet Michael Jackson.

Décidément, le documentaire "Leaving Neverland" consacré au roi de la pop ne cesse de faire parler de lui. Cette fois, c'est la chanteuse Barbra Streisand qui a pris la parole pour défendre Michael Jackson. Dans un entretien au journal The Times of London, la chanteuse a expliqué croire "absolument" les accusations de pédophilie visant la star décédée, mais a également tenté de les justifier. "Il était très gentil, très enfantin, a-t-elle déclaré, vous pouvez dire "agressés", mais ces enfants, comme cela a été dit, étaient excités d'être là (NDLR: à Neverland)".

Si les deux hommes qui ont témoigné des attouchements commis par Michael Jackson ne mentent pas selon elles, elle trouve tout de même qu'ils s'en sont plutôt "bien sortis". "Ils sont tous les deux mariés et ont des enfants, donc ça ne les a pas tués, a constaté Barbara Streisand, s'attirant les foudres du public. Ce sont des sentiments partagés. J’ai de la peine pour les enfants". 

Enfin, la chanteuse de 76 ans a conclu en pointant du doigt ceux qu'elle considère être les "vrais responsables" "J'accuse les parents, qui autorisaient leurs enfants à dormir avec lui", a regretté la chanteuse. 

Des propos qui ont choqué les internautes qui n'ont pas hésité à tacler la chanteuse sur Twitter. À un point tel que Barbra Streisand est revenue sur ses propos ce samedi. Elle s'est excusée et a expliqué ne pas avoir voulu "nier le traumatisme des victimes".