Que se passe-t-il dans la tête de Booba ? Est-il à ce point en manque de visibilité que tout est prétexte pour lancer une polémique retentissante afin que l'on parle de lui ? La question se pose depuis qu’il multiplie les provocations, gratuites pour la très grande majorité. La dernière en date vient de sa story Instagram sur laquelle il a publié une vieille vidéo de 2002 montrant Joey Starr malmenant un singe. Des faits pour lesquels le comparse de Koolshen a déjà été condamné à plusieurs milliers d’euros d’amende.

Ce dernier n’a évidemment pas tardé à répliquer. Réputé sanguin, Joey Starr a cependant opté pour la méthode sarcastique en adressant un message bien senti à Booba : “Les abeilles ne perdent pas leur temps à expliquer aux mouches que le nectar est meilleur que la m***”. Rien ne dit ceependant que les choses en resteront là si ces deux-là venaient à se croiser physiquement dans un futur proche, que ce soit à Orly ou ailleurs. L’affaire pourraiit en effet prendre une tournure nettement plus musclée.

Booba est un habitué des clashs en tous genres. Inutile de revenir sur ses prises de bec, bagarres et autres avec Kaaris. Ni sur ce fameux combat de boxe MMA qui devait les opposer et qui n’aura jamais lieu. Depuis la fin des années 90, B2O s’est pris le chou avec Fabe, MC Solaar, IAM, Rohff, Fred Musa, La Fouine, le blogueur Bassem Braïki, le boxeur Patrice Quarteron, Omar Sy, Gims, Yannick Noah, Harry Roselmack, Damso, Michel Sardou etc. La liste est interminablement longue.


En début d’année, c’est Instagram qui a fermé son compte (rouvert depuis) malgré ses 4,6 millions d’abonnés suite à la publication d’un contenu à caractère sexuel dans lequel apparaissait sans son consentement le rappeur Fianso.


Si la Toile se délecte du moindre dérapage du duc de Boulogne, ses fans, eux, seraient nettement plus heureux de le voir faire à nouveau ce qu’il sait faire de mieux, à savoir des titres bien sentis comme il en a le secret…