Si elles ont parfois l'air de vivre dans leur tour d'ivoire, les stars sont aussi les victimes de harcèlement. Le harcèlement de rue, c'est justement l'objet d'un combat que Céline Dion a choisi de mener aux côtés de Stand Up et de L'Oréal, dont elle est récemment devenue l'égérie. La diva de 52 ans a puisé dans son propre passé pour souligner l'importance des "5D" : distraire, déléguer, documenter, diriger et dialoguer.

"Cela m'est arrivé en backstage, je rencontrais des gens... Un homme un peu trop démonstratif a posé sa main dans le bas de mon dos. Je n'ai pas réagi sur le moment, mais c'était très perturbant", se souvient-elle dans une capsule vidéo partagée sur Instagram ce 25 novembre, Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes. "Parfois aussi, des compliments un peu déplacés. Des remarques sur mon corps, qui ressemblent plus à des avances, qui me mettent très mal à l'aise", ajoute la maman d'Eddy et Nelson, déterminée à changer les mentalités.