La chanteuse, qui a plus souvent fait parler d'elle ces derniers temps, pour ses sorties médiatiques que pour ses musiques, a évoqué plusieurs sujets dont celui qui lui tient particulièrement à coeur : le féminisme.

Récemment, celle qui a été révélée en 2009 dans Nouvelle Star , a défrayé la chronique en abordant plusieurs sujets de manière très tranchée. En évoquant les violences policières sur le plateau de 'On n'est pas couché" qui lui avait valu le surnom de "Nouvelle star de la bêtise" et, il y a quelques semaines, dans un entretien avec le Nouvel Obs' dans lequel elle indiquait que si elle avait été un homme elle demanderait pardon et que les hommes blancs étaient "responsables de tous les maux de cette terre".

Assurant actuellement la promotion de son album Facile x Fragile qui est sorti à la fin du mois de janvier, Camélia Jordan est de nouveau très présente sur les ondes. Sur France 5 mercredi, dans l'émission C à vous, elle a expliqué son rapport au féminisme depuis son plus jeune âge où elle se considérait comme étant atteinte de... misogynie ." Moi j'étais misogyne internalisée, j'ai grandi avec l'idée que chaque femme était une concurrente, une rivale, du coup j'avais tendance à jalouser et à envier une femme qui était à un endroit où je n'arrivais pas à aller "

Aujourd'hui, grâce au travail de "déconstruction" qu'elle fait au quotidien, Camélia Jordana assure que, de plus en plus, elle "arrive à atteindre une grande joie" en observant de plus près "un succès d'une femme".