L’ancienne championne de France de cyclisme sur route, désormais consultante pour France Télévisions pendant le Tour de France, est croquée dénudée, sur un lit, en train d’interroger le coureur de la formation Deceuninck-Quick Step, dont elle partage la vie depuis plusieurs mois. Une caricature assez choquante qui n'est pas du tout au goût de la compagne du coureur français.

Ce dessin accompagnait une chronique d’Antoine Vayer, ancien entraîneur de l’équipe Festina, sur la sexualité des coureurs.

Pour exprimer son mécontentement, Marion Rousse a réagi sur Twitter dimanche en fin de journée : "Désabusée, @humanite_fr porte de plus en plus mal son nom. Il faut n’avoir aucun respect des femmes, de la femme, pour rabaisser à ce niveau six ans de consulting sportif à la télévision."


Face à la polémique, le journal a annoncé avoir dépublié la caricature.