Voilà une nouvelle qui fera frémir le Rocher. Violences morales et physiques envers ses employés, menaces envers la police, passage en psychiatrie... l'année 2020 d'Ernst-August de Hanovre fut celle de la descente aux enfers. À 66 ans, l'époux de Caroline de Monaco avait fini par se faire arrêter par la police autrichienne après ses frasques à répétition. On sait désormais ce que risque le prince héritier de la maison de Hanovre.

Selon Bild, Ernst-August encourt jusqu'à trois années de prison. Le Duc de Brunswick-Lunebourg "est accusé d'avoir tenté à plusieurs reprises d'empêcher des policiers d'accomplir divers actes officiels par le biais de violences et de menaces dangereuses", lit-on dans des documents officiels obtenus par le média allemand. Celui qui fut parfois surnommé "le Prince la baston" par la presse locale était assigné à résidence jusqu'à l'attente de son procès.