Des propos particulièrement violents qui ont choqué la toile.

Présent sur le plateau d'une émission marocaine le 29 juin dernier, Adil Miloudi a tenu des propos qui ne sont pas passés inaperçus. À vrai dire, ce n'est que tout récemment que la vidéo de son passage télévisuel a refait surface sur internet. Suscitant une véritable onde de choc, le chanteur se targue d'avoir été placé en garde à vue en Espagne, à cause des violences qu'il avait fait subir à sa femme. Adil Miloudi a été jusqu'à faire l'apologie des violences conjugales, estimant que "celui qui ne tabasse pas sa femme n'est pas un homme". 

"Au Maroc, cela est normal, chacun peut faire ce qu'il veut de sa femme, la frapper, la tuer", a-t-il ajouté. L'animateur de l'émission en question, The Kotbi Night, reste quelque peu perplexe face à ces propos particulièrement violents. L'acteur français, Samy Naceri, également invité sur le plateau s'amuse quant à lui de cette prise de parole et ajoute même qu'il s'agit de "l'amour en somme". La goutte d'eau qui fait déborder le vase pour le présentateur qui décide d'intervenir. "Il a tort, on ne cautionne pas", explique-t-il aux deux hommes. "Surtout chez nous, en France", admet l'acteur de Taxi, avant d'ajouter qu'"une petite tarte de temps en temps...". 

Ce n'est pas la première fois que le chanteur marocain se fait remarquer. En 2015, il avait menacé dans une chanson le réalisateur d'un film sur la prostitution au Maroc. Samy Naceri avait quant à lui été condamné en France pour coups et blessures envers son ex-compagne.