La Première dame des Etats-Unis n'est pas du genre à se laisser faire...

Les commentaires vont bon train concernant la relation qu'entretient Donald Trump avec son épouse Melania. Cette dernière est souvent apparue triste sur de nombreux clichés où elle accompagne son mari, laissant couler de nombreuses rumeurs.

Beaucoup se souviennent que lorsque Donald Trump s'est installé à la Maison Blanche après son élection, Melania ne l'a pas accompagné, sous prétexte qu'elle ne voulait pas interrompre l'année scolaire de leur fils Barron, qui avait à l'époque 10 ans.

Mais dans son ouvrage "The Art of Her Deal : The Untold Story of Melania Trump", la journaliste Mary Jordan explique que la raison était tout autre. Comme elle le confie également au Washington Post, celle qui a enquêté sur le personnage de Melania Trump affirme que celle-ci serait une redoutable femme d'affaires. La Première dame, suite aux révélations sur les infidélités de son mari pendant la campagne, aurait pour cette raison refusé de le rejoindre directement à la Maison Blanche et en a ensuite profité pour faire pression sur son mari.

Comment? En demandant de renégocier leur contrat de mariage. Car Donald Trump, qui avait déjà divorcé deux fois auparavant, ne s'était guère montré très généreux, de peur de perdre une partie de sa fortune en cas de troisième rupture. Melania a donc profité de la situation pour revoir les choses et si elle a finalement accepté de déménager à la Maison Blanche, c'est parce qu'elle a obtenu gain de cause. Selon la journaliste Mary Jordan, elle est ainsi parvenue que l'enfant qu'elle a eue avec Trump, Barron, soit traité d'égal à égal avec les quatre autres enfants du Président et que lui aussi bénéficie d'une position dans les affaires de son père.