A 94 ans, Charles Aznavour a rejoint son ami de toujours : Johnny Hallyday.

Au-delà d'une passion commune pour la musique, les deux hommes partageaient beaucoup de choses et notamment des débuts chaotiques dans le monde de la musique. "On était les maudits", confiait Charles Aznavour dans le documentaire de Marie Drucker réalisé à l'occasion de ses 90 ans. "C'est pour ça que j'ai eu envie de l'aider. Mais il s'en est tiré plus vite que moi. Il avait un avantage sur moi : la jeunesse commençait à exister vraiment. De mon temps, la jeunesse n'existait pas."

Se rappelant sans doute des violentes remarques entendues à ses débuts, Charles Aznavour s'est aussitôt vu en Johnny et ce, même si leur style de musique était radicalement différent. "Ils ont été méchants avec lui. (...) Henri Salvador s'est levé de la salle en disant qu'il n'avait jamais rien entendu d'aussi mauvais. Mais il était un bon interprète. Comment ne s'en sont-ils pas rendu compte pendant toutes ces années?", se demandait le chanteur d'origine arménienne dans une interview accordée à l'AFP.

Touché par l'ado décrié, Charles Aznavour décide de l'accueillir chez lui, à Montfort-l'Amaury. A l'époque, le rockeur rencontre des difficultés dans sa carrière puisque chacune de ses apparitions est synonyme d'émeutes. Avec la sagesse qu'on lui connait, Charles Aznavour propose alors à Johnny d'opérer un changement dans sa carrière. "Je lui ai conseillé de dire qu'il n'avait pas été élevé dans un ranch, de devenir ce qu'il doit devenir par lui-même, de faire son service militaire et de chanter des chansons pour les gens plus âgés", se rappelle Aznavour. Impressionné par ce "père spirituel", Hallyday écoutera Aznavour et avouera rapidement dans une interview ne pas avoir d'origines américaines.

© bureaux régionaux
Dalida, Johnny et Charles Aznavour en 1962.

La cohabitation à Montfort-l'Amaury durera 2 ans. "Ma soeur jouait du piano, lui, il jouait de la guitare. On chantonnait ensemble", se souvenait Aznavour dans Thé ou Café le 14 janvier dernier sur France 2. C'est également là que Johnny apprend à monter à cheval. Séduit par le cadre et par son ami, Johnny décide d'acheter la propriété juste à côté de celle d'Aznavour.

Quand Johnny monte sur scène en interprétant "Retiens la nuit", écrite par Charles Aznavour et Georges Garvarentz, la magie opère. Les critiques fondent devant cette chanson douce et louent (enfin) le talent du chanteur.

Aznavour et Johnny ne se quitteront plus jamais. Ils partageront de nombreux moments de musique en duo sur scène et se voueront toujours une profonde amitié.

A la mort de Johnny, Aznavour n'avait pu cacher sa tristesse. Fidèle à sa grandeur, il avait choisi de ne pas assister à l'enterrement de Johnny mais plutôt de porter le deuil pendant 40 jours.

Laura Smet, la fille de Johnny Hallyday, a tenu à rendre hommage à ce grand Monsieur sur Instagram : "Ton fils spirituel va t'accueillir parmi les étoiles".