Au coeur de la tourmente depuis la révélation de la tenue de dîners clandestins, Christophe Leroy s'est enfin exprimé au micro de BFM TV. Cuisinier et "ami de stars", Christophe Leroy a participé à des "conférences" organisées dans le Palais Vivienne, propriété de Pierre-Jean Chalençon , où il a été engagé comme chef.

Accusé de “mise en danger de la vie d’autrui et travail dissimulé, Christophe Leroy a démarré l'interview en s'excusant, tout en minimisant ce qu'il s'est passé. "C'était une erreur de le faire et si je suis condamné pour cela, je ferai face. Il n'y a rien de grave mais je n'aurais pas dû le faire."

Ensuite le cuisinier a confié comprendre l'ampleur qu'ont pris les dîners clandestins, au Palais Vivienne, propriété de Pierre-Jean Chalençon. " ll ne s'est rien passé au Palais Vivienne mais je peux comprendre le ressenti : le palais, le caviar, le cuisinier du show-business, je peux comprendre", déclare-t-il.

Questionné sur l'irresponsabilité de ces dîners, Christophe Leroy a toutefois botté en touche. "C'est chez Pierre-Jean Chalençon, c'est son lieu privé […]. Il a voulu montrer son lieu et moi j'ai apporté mon savoir-faire mais ce n'était pas le bon timing !", s'est-il défendu, tant bien que mal.