Crise sanitaire oblige et au vu de la situation économique qui en écoule, les habitudes des royaux ont été impactées. A de rares exceptions, ils ont passé leurs vacances d’été à domicile.

Le roi Philippe et la reine Mathilde ont l’habitude de conjuguer un séjour à l’île d’Yeu avec des escapades culturelles en France et un voyage à l’étranger comme ce fut le cas précédemment notamment en Arménie. Cette année, on a juste appris que le roi Philippe entre deux consultations politiques pour la formation d’un gouvernement fédéral, avait été aperçu avec la princesse héritière Elisabeth et deux gardes du corps le 14 août dernier au moment du déjeuner dans le restaurant Le moulin de la galette à Bayeux en Normandie. L’établissement jouit d’une très bonne réputation sur les sites culinaires.

Seuls à avoir quitté leur patrie : le couple grand-ducal qui a pris ses quartiers dans sa résidence de Cabasson dans le Var, juste à côté du Fort de Brégançon où le président français Emmanuel Macron était également en villégiature et les souverains néerlandais qui ont logiquement choisi leur résidence grecque de Kradini.

Pour les autres, cet été a servi à se consacrer à des randonnées et découvertes culturelles locales. En Suède, la famille royale s’est installée au château de Solliden sur l’île d’Öland et a délaissé sa résidence française de Sainte-Maxime. La princesse Madeleine n’a pu les rejoindre, coincée en Floride.

En Norvège, pareil avec un séjour sur l’île de Dvergsoya et une excursion familiale des souverains avec enfants et petits-enfants aux îles Lofoten. Au Danemark, la reine Margrethe n’a pas fait le déplacement jusqu’au château de Cayx dans le Lot. Elle est restée dans le Jutland tout comme le prince héritier Frederik. Le prince Joachim qui vit depuis septembre 2019 à Paris, séjournait en revanche dans le Lot lorsqu’il a été victime d’un AVC dont il se remet bien. Son frère Frederik a ensuite faite le voyage pour être auprès de lui en ce début de convalescence.

A Monaco, le prince Albert et la princesse Charlène ont mis le cap avec leurs jumeaux sur la Corse. Chez les Windsor, la reine Elizabeth a enfin pu retrouver son cher domaine écossais de Balmoral. William et Kate ont troqué l’île Moustique pour les îles Scilly en Cornouailles.

Enfin, en Espagne, le roi Felipe et la reine Letizia n’ont pas ménagé leurs efforts en parcourant toutes les communautés autonomes afin de contribuer à la relance économique et touristique. Ils ont ensuite posé leurs valises pendant 10 jours à Palma de Majorque, et visitant avec leurs filles Leonor et Sofia différentes localités de l’île avant de regagner Madrid.