Le couple princier vivrait une période sombre. En cause ? L’infidélité du duc de Cambridge…


Décidément, il ne se passe pas un jour sans que la presse britannique ne s’acharne sur la famille royale d’Angleterre. Disputes, règlements de compte, caprices, les aventures feuilletonnantes - et souvent grossies par les médias - des souverains tiennent en haleine les lecteurs des quatre coins du monde.

La dernière en date concernerait Kate Middleton et le prince William. Entre les deux époux, il y aurait de l’eau dans le gaz, selon le magazine américain Slate. Leur mésentente découlerait d’une histoire qui pourrait très vite devenir un scandale au Royaume-Uni. En effet, selon la journaliste Nicole Cliffe, le prince William aurait trompé Kate Middleton avec une femme qui serait loin d’être une inconnue puisqu’il s’agirait de la marquise de Cholmondeley, Rose Hanbury (son portrait ICI), une proche de la famille royale.

Une situation qui expliquerait donc les raisons pour lesquelles Rose Hanbury et son époux ont récemment été bannis de l’entourage du duc et de la duchesse de Cambridge…

Kate sur les traces de Diana ?

Cet écart de conduite aurait très mal été perçu par la famille du prince William, notamment par son frère Harry à qui cette infidélité rappelle de mauvais souvenirs.

"L’infidélité a ruiné notre enfance. Comment peux-tu avoir une aventure alors que tu as trois enfants ?", aurait-il dit à son frère aîné en faisant référence aux nombreuses tromperies qui ont coûté le mariage de leurs parents, Charles et Diana.

Dans les années 90, l’échec de la vie conjugale du couple princier n’a, en effet, pas cessé de faire les gros titres de la presse à sensation. Parmi les relations extraconjugales qui ont fait parler, on retrouve surtout celle du prince Charles et de Camilla Parker-Bowle, épouse d’un des amis de la famille. Le prince de Galles, lui-même, a confirmé l’existence de cette relation quelques mois avant la disparition de Lady Di. Le père de William et Harry s’est d’ailleurs marié avec sa maîtresse de longue date le 9 août 2005. Un mariage qui est, encore aujourd’hui, très mal accepté par le peuple britannique…