En 1995, l’interview de Diana dans l'émission Panorama, sur la BBC, fut l’un des plus grands scoops du XXe siècle. La princesse de Galles s'y confiait sans filtre auprès du journaliste Martin Bashir et levait le voile sur la vie intime de la famille royale comme jamais auparavant. Problème ? L'épouse du prince Charles, qui y évoquait "son ménage à trois" avec Camilla Parker Bowles,  aurait été manipulée par les équipes pour "passer à table".

Ces derniers jours, l'affaire fait grand bruit outre-Manche. Au point que la chaîne britannique a lancé sa propre investigation pour savoir si des journalistes ont bien falsifié des relevés bancaires pour mieux obtenir la confiance de Lady Di, fragile psychologiquement en marge de son divorce. Ce 18 novembre, le prince William a lui-même publié un communiqué pour réclamer "la vérité". "L'enquête indépendante est un pas dans la bonne direction. Elle devrait aider à établir la vérité sur les actions qui ont mené à l'interview pour Panorama et les décisions prises ensuite par la BBC à l'époque", a-t-il fait savoir selon la journaliste royauté Rebecca English.