Quatre jours après les funérailles de l'homme dont elle a partagé la vie durant plus de 70 ans, Elizabeth II doit déjà faire face à une rude épreuve : son premier anniversaire en tant que veuve. Selon la presse britannique, la Reine a délaissé deux traditions au moment de fêter ses 95 ans le 21 avril.

C'est en tout petit comité que la souveraine a passé la journée à Windsor, château où elle est confinée depuis le début de la pandémie et qui a accueilli les funérailles privées de Philip ce 17 avril. Comme le rapporte Harper's Bazaar, quelques membres de la famille royale étaient attendus pour "un déjeuner paisible". Le prince Harry, lui, serait retourné aux États-Unis dès le mardi 20 avril, selon le Daily Mail. Habituellement, un nouveau portrait officiel est dévoilé au public le jour J. Mais Elizabeth II aurait préféré renoncer à cette tradition, sa période de deuil étant effective jusqu'au vendredi 23 avril, soit deux semaines après le décès du duc d'Édimbourg. 

Pour la deuxième année consécutive, les canons de Hyde Park et la Tower of London sont restés muets pour ce birthday à la saveur particulière, a confirmé un porte-parole du ministère de la Défense du pays. "Trooping the Colour", la grande parade d'été qui marque l'anniversaire officiel du souverain britannique, n'aura pas lieu non plus. Seule, mais loin d'être abandonnée, Elizabeth II a aussi pu se consoler avec ses deux nouveaux Corgis, adoptés en mars dernier.