Le président français s'était déplacé à Clermont-Ferrand jusqu'au lycée Roger-Claustres et au Hall 32, un centre de promotion des métiers de l'industrie pour promouvoir l'égalité des chances. Et alors qu'il avait pris la parole devant une dizaine de jeunes, il s'est soudainement mis à tousser.

Certes, Macron portait évidemment un masque, crise sanitaire oblige, mais il n'a pas pu retenir cette violente quinte de toux, au point de finalement demander un masque plus léger. "Pardon, je m'étrangle!", a-t-il lancé, avant de boire un verre d'eau, soigneusement apporté par un membre de son équipe, et de... tousser dans sa main (ce qui, faut-il encore le rappeler, n'est pas recommandé).

Le chef de l'Etat français a ensuite présenté ses excuses et a repris la parole comme si de rien n'était.