Habituée jusqu'il y a peu à écrire plus vite que son ombre, Cécile Duflot, la ministre du Logement du gouvernement de François Hollande, est de plus en plus discrète sur Twitter. Ce dimanche 27 octobre, elle a expliqué la raison de cette baisse d'activité sur le réseau social.
C'est alors que Christine Boutin, présidente du Parti démocrate, elle aussi très active sur Twitter, s'empare du sujet. A grands coups de "ma chère" elle a bien fait comprendre que les insultes envers Cécile Duflot, c'est du flan à côté de ce qu'elle reçoit. Dont tweet en mode "confidences de salon de thé":

Sur le même ton, Cécile Duflot répond alors qu'elle n'a pas l'intention de perdre sa sensibilité...

Mais tout ça n'est rien à côté de François Hollande qui fait l'unanimité contre lui avec une cote de popularité au plus bas en ce mois d'octobre...