“Le miracle de Noël”. C’est ainsi que Sylvie Tellier, présidente du Comité Miss France, a qualifié le communiqué publié par Geneviève de Fontenay après l’élection ce week-end de Miss France 2021. Dimanche, la célèbre Dame au chapeau a partagé un communiqué dans lequel elle a complimenté les organisateurs et les participantes du concours qui fêtait son siècle d’existence. “Cette élection 2021, qui marquait le centenaire des concours de beauté, était une belle élection”, a-t-elle indiqué. Je tiens à souligner le travail remarquable de toutes les équipes et des Miss régionales pour proposer un beau spectacle, dans une période aussi morose.”


Voilà qui tranche très nettement avec les propos qu’elle tient depuis dix ans sur le concours et encore la veille de celui-ci. Dans les pages du Figaro, elle avait des mots très durs qualifiant l’élection de Miss France de mensonge et de mascarade.

Dans Le Parisien, c’était Sylvie Tellier, Miss France 2002, désormais à la manœuvre depuis 2008, qui en prenait pour son grade. “Vous pensez qu’elle est habilitée à fêter un centenaire ? Ce serait plutôt moi…”, affirmait-elle tout en ayant refusé de répondre aux sollicitations du Comité et de TF1 qui souhaitaient sa participation samedi. Rappelons qu’entre Geneviève de Fontenay et celle qui lui a succédé, c’est la guerre ouverte. La première accusant la seconde de lui avoir “volé sa vie” et n’ayant de cesse de multiplier les messages dénigrants depuis une décennie.

Touchée par l'hommage

Comment expliquer le changement d’attitude de celle qui aux yeux de beaucoup continue d’être l’emblème de Miss France même si elle a claqué la porte il y a dix ans, en désaccord sur les valeurs injectées dans l’événement par la société de production néerlandaise à qui elle avait vendu ses parts ? Tout s’est semble-t-il joué en quelques instants, pendant le direct, lorsqu’un hommage lui a été rendu à l’antenne. “Pendant près de 60 ans, par son élégance et son charisme, notre célèbre dame au chapeau va marquer l’histoire du concours et lui offrir ses lettres de noblesse”, a-t-on pu entendre lors de la cérémonie.

Dans la foulée, Élodie Gossuin, membre du jury, avait souligné combien l’absence de celle qui a présidé le Comité Miss France de 1980 à 2008 manquait lors de cet anniversaire. “Cette histoire et ce centenaire, c’est aussi elle”, avait insisté Miss France 2001. Sur le moment, Geneviève de Fontenay avait fait part de sa reconnaissance via Instagram. Le communiqué diffusé dimanche vient entériner la chose. “Je suis très émue et profondément touchée par le bel hommage qui m’a été rendu ce soir sur TF1, par la société Miss France”, a-t-elle écrit en surlignant ses propos en rouge.


"Je peux partir tranquille"

Quelques lignes plus loin, elle remercie à nouveau Élodie Gossuin mais aussi toutes les autres Miss membres du jury. Pourtant, y figurent des personnalités à l’égard de qui, la veille encore, elle avait des propos très durs. Notamment Nathalie Marquay, l’épouse de Jean-Pierre Pernaut, qu’elle qualifiait de Miss sans talent, sans intelligence et vulgaire…

Même si la Dame au chapeau évoque quelques petites déceptions, entre autres des costumes folkloriques qui n’ont rien de folklorique et l’utilisation de musiques américaines au détriment de la chanson française, elle a salué le travail des équipes de Miss France et de TF1, ainsi que l’élégance des maillots de bain avec cape. “Miss France est une aventure extraordinaire, couronnée par l’adhésion des Français (8,6 millions de téléspectateurs samedi soir !, NdlR.). Je suis fière d’avoir fait de Miss France une marque glamour qui traverse le temps. Je sens que je peux partir tranquille”, conclut-elle en enterrant la hache de guerre.