Avec 1,6 million de téléspectateurs devant leur petit écran ce vendredi soir, les César ont réalisé leur plus mauvais score d’audience depuis plus de dix ans. Des chiffres qui s’expliquent par une cérémonie peu festive ou encore trop militante, si l’on en croit les commentaires des internautes.

Récompensé d’un César “anniversaire” comme les autres membres du Splendid, Gérard Jugnot est revenu sur cette cérémonie particulière lors de laquelle Corinne Masiero, actrice principale du Capitaine Marleau, s’est totalement mis à nu pour faire passer un message au premier ministre Jean Castex et pour soutenir les intermittents du spectacle dans cette période de crise. “C’est vrai que ça aurait pu être militant et politique avec un peu de légèreté et d’humour. C’est ça que je reproche parce que c’est vrai qu’on souffre, mais on n’est pas les seuls… Il ne faudrait pas faire croire aux gens qu’il n’y a que les artistes qui souffrent dans cette période”, déclare l’acteur. “C’est dommage, ce n’est pas ça qui va donner aux gens l’envie de retourner au cinéma.

Je crois qu’il aurait fallu que l’orchestre joue pendant ce Titanic. Là, il jouait un peu faux. Mais bon, Les César, ça a toujours été un peu comme ça quand même”, conclut le comédien du Père Noël est une ordure.