Le duc et la duchesse de Sussex entendent mener leur vie comme bon leur semble.

À la naissance de leur fils Archie le 6 mai dernier, black-out total sur le lieu de la naissance. Pour les naissances de George, Charlotte et Louis de Cambridge, les fans de la monarchie britannique campèrent plusieurs jours à l’avance devant la façade de l’hôpital Sainte Mary de Paddington. On apprit a posteriori que la duchesse avait donné naissance à son premier enfant au Portland Hospital, une clinique privée de Londres.

Pas de sortie , non plus, de l’hôpital en présence du public mais une rencontre avec quelques membres de la presse dans l’une des salles du château de Windsor deux jours plus tard et la diffusion d’une photo de famille (avec la reine Elizabeth, le duc d’Edimbourg et la mère de Meghan) permettant à peine de deviner le petit visage du bébé.

N’étant que 7e dans l’ordre de succession au trône, le baptême d’Archie Mountbatten-Windsor n’allait certes pas être entouré d’un grand décorum mais le choix de Meghan et Harry a à nouveau provoqué l’agacement populaire. La cérémonie s’est en effet déroulée ce samedi dans la plus stricte intimité familiale en la chapelle privée du château de Windsor.

Ici à Windsor, pas de presse mais seulement un photographe choisi par Harry et Meghan, Chris Allerton chargé de diffuser les photos sélectionnées par les parents.

Mais ce qui a provoqué l’irritation des Anglais, c’est l’annonce très officielle que l’identité des parrains et marraines du petit Archie ne sera pas dévoilée ! C’est bien la première fois dans l’histoire de la monarchie britannique que l’on ne connaîtra pas les parrains et marraines d’un enfant princier.