Si, depuis la mort du rockeur en décembre 2017, le "clan Hallyday" se livre une bataille juridique acharnée quant à son héritage, l'affaire semble toucher à sa fin. 

Laetitia Hallyday et ses filles Jade et Joy d'un côté, les aînés du Taulier, David Hallyday et Laura Smet de l'autre. Deux ans après, les différentes parties ont calmé leurs esprits et seraient parvenues à un accord, puisque la succession va être signée dans les prochains jours, d'après le magazine Closer.

Et surprise, David Hallyday a décidé de céder toutes ses parts à sœur, Laura Smet. Un beau cadeau de la part du chanteur de 53 ans qui a toujours affirmé que l'affaire de la succession de son père n'a jamais été une question d'argent pour lui. 

La succession concerne les avoirs de sa discographie, les parts des maison de Marne-la-Coquette et celle de Saint-Barthélémy, que partageront donc Jade et Joy, les filles que Johnny a adopté avec Laetitia, et Laura Smet. 

Les tensions s'étaient apaisées entre les deux clans depuis que Laeticia Hallyday avait refusé de faire appel de la décision du tribunal de Nanterre, en acceptant que ce soit la justice française et non américaine qui gère l'affaire.