Si hier soir, dans "Touche pas à mon poste" sur C8, Pierre-Jean Chalençon a affirmé qu’il n’y avait que "9 personnes" à ce dîner, qu’il était "gratuit" et qu’il s’est "terminé à 22h"… tout serait faux selon les informations du "Morandini Live". Et l'émission détaille tous les mensonges présumés de l'ancienne vedette de l'émission Affaire conclue qui assure à BFM TV que son "palais est fermé depuis 15 mois". Une image du menu à l'appui, disant que ce repas se déroule au Palais Vivienne, confirmerait cette information. Tout comme des images des coulisses des cuisines.

220 euros le repas et couvre-feu non respecté

- "Il y avait 9 personnes qui se sont battues en duel" : Faux, selon Morandini Live. "Il y avait 40 personnes à table, alors que 45 étaient prévues, 5 ont en effet annulé au dernier moment."

- "L'ensemble de la soirée s'est terminée à 22h" : Faux, selon Morandini Live. "Les desserts ont été servis à partir de 23h30 et la soirée s'est terminée après minuit."

- "Je suis gentil et généreux, c'est moi qui invite les gens et je leur demande pas de payer" : Faux, selon Morandini Live. "Le dîner était facturé 220 euros par personne et il fallait payer en liquide. La soirée a rapporté environ 10.000 euros en liquide aux organisateurs."

"Ce sont deux personnes qui organisent cela"

Un participant à cette fameuse soirée clandestine a même témoigné par téléphone -et voix robotisée- lors de cette émission sur CNews et Non Stop People. "Le chef ce n’est pas le monsieur qui reçoit dans son endroit. C’est deux personnes qui organisent ça. Je crois peut-être une fois par mois ou deux fois à peu près. Il a dû en faire deux ou trois maximum, c’est tout pas plus", a indiqué le participant en précisant qu'il "n'y avait pas de gens connus" présents à ce dîner. "Moi j’étais au courant mais je ne suis pas allé. J’ai fait qu’une soirée, c’était le premier. Je crois qu’il y en a eu deux avant".

"Pierre-Jean Chalençon regarde comment cela se passe"

Le témoin poursuit en balançant l'ex-acheteur star d'Affaire conclue et collectionneur renommé de Napoléon. "Chalençon, oui il est là, il regarde comment ça se passe. Mais il n'accueille pas car il ne connait pas tout le monde. Il tourne, il regarde, il ne fait rien du tout. Il laisse faire les autres." L'homme n'aurait-il donc que fourni son palais aux convives fortunés en pleine pandémie? Affaire, encore non conclue, mais à suivre.