People & Royals

La chanteuse a pris une décision radicale.


L'étau se resserre autour de R. Kelly. Déjà accusée d'esclavage sexuel, la star du R&B fait l'objet d'un documentaire choc où les témoignages à charge se multiplient. Intitulé Surving R. Kelly, des victimes présumées n'hésitent pas à l'accuser de pédophilie. Lady Gaga, qui partagé un duo avec le chanteur en 2013, a pris la parole.

"Je n'avais pas encore digéré le traumatisme que j'avais subi dans ma vie"

« Je soutiens ces femmes à 1000 %, je les crois, je sais qu'elles souffrent, et je pense sincèrement que leurs voix doivent être entendues et prises au sérieux », a-t-elle d'abord écrit dans une longue publication sur Twitter. Celle qui a chanté avec R. Kelly sur le titre « Do What You Want (With My Body) » a qualifié ces accusations de « terrifiantes et indéfendables ».

Victime d'un viol lors de ses 19 ans, Lady Gaga est aujourd'hui écœurée d'avoir collaboré avec lui il y a 5 ans. À l'époque, les comportements de R. Kelly avaient d'ailleurs déjà été pointés du doigt. « J’ai fait la chanson et le clip pendant une période difficile de ma vie. Mon intention était de créer quelque chose d’extrêmement provocant parce que j’étais furieuse. Je n’avais pas encore digéré le traumatisme que j’avais subi dans ma vie. La chanson s’appelle ‘Fais ce que tu veux (de mon corps)’, je pense que cela montre à quel point mon esprit était tordu à l’époque », avoue-t-elle.

Un duo bientôt supprimé

Lady Gaga explique ensuite qu'elle va faire retirer le duo de toutes les plateformes de streaming et qu'elle ne travaillera « plus jamais avec lui ». « Je suis désolée, aussi bien pour cette erreur de jugement dans ma jeunesse que pour ma prise de parole tardive », confie-t-elle à ses fans.