La chanteuse de 35 ans s'est confiée sur Instagram.

Plus d'une décennie après son tube planétaire "Mercy", la chanteuse soul galloise Duffy a brisé le silence avec une annonce choc. Sur Instagram, elle a révélé les terribles raisons de sa longue absence médiatique ce 25 février.

"Vous ne pouvez pas imaginer le nombre de fois où j’ai pensé à écrire ceci", commence-t-elle. "Beaucoup d’entre vous se demandent ce qu’il m’est arrivé, où j’ai disparu et pourquoi. (...) La vérité est que, et croyez-moi, je vais bien et je suis en sécurité maintenant, j’ai été violée et droguée et j’ai été retenue en captivité pendant quelques jours. Bien sûr, j’ai survécu. La guérison a pris du temps. Il n’y a pas de façon légère de le dire", révèle-t-elle pour la première fois.

"Vous vous demandez pourquoi je n’ai pas choisi d’utiliser ma voix pour exprimer ma douleur ? Je ne voulais pas montrer au monde la tristesse dans mes yeux. Je me suis demandé : comment puis-je chanter du cœur s’il est brisé ? Et lentement, il s’est libéré", confie-t-elle avant d'annoncer qu'une interview fleuve donnera davantage de détails sur sa tragédie. Pour rappel, Duffy avait remporté le Grammy du meilleur album vocal pop pour son album à succès Rockferry en 2008.