Après de violentes attaques envers sa femme, Kim Kardashian, le rappeur semble finalement retrouver ses esprits. C'est sur Twitter qu'il a demandé pardon à sa femme pour avoir exposé une partie de leur vie privée. Il reconnait également avoir blessé sa femme et la remercie d'être un soutien pour elle.

En pleine crise

Le rappeur, candidat à la présidentielle américaine de 2020, avait tenu plus tôt cette semaine un premier meeting dans lequel il avait déclaré avoir "failli tuer sa fille". En larmes, Kanye expliquait avoir empêché sa femme, Kim Kardashian, d'avorter.

Ensuite, c'est sur Twitter qu'il avait posté une série de tweets inquiétants. Dans ces messages, effacés depuis, le chanteur s'en prenait notamment à sa femme et à sa belle-mère, Kris Jenner. Il laissait également entendre que sa femme avait essayé de le faire interner. Mardi, il écrivait un nouveau message (avant de l'effacer) affirmant qu'il cherchait à divorcer et reprochant à Kim Kardashian West d'avoir eu une liaison avec un autre rappeur, Meek Mill.


Sur les réseaux sociaux, sa femme avait pris la parole et évoqué la bipolarité de Kanye West, demandant "que le public et les médias lui accordent la compassion et l'empathie dont ils avaient besoin pour traverser tout cela".